Please reload

Posts Récents

Championnats de France Elite 2017 : Laura ARTEIL en route pour le titre national à l'issue de la première journée de l'heptathlon.

July 14, 2017

 

 

En l'absence d'Antoinette NANA DJIMOU IDA, déjà qualifiée pour les mondiaux de Londres grâce à ses 6 311 points réussis en mai à Götzis, et d'Esther TURPIN, actuellement en lice aux championnats d'Europe Espoirs, la voie vers le titre national semblait toute tracée pour Laura ARTEIL seule athlète française parmi les engagées à avoir dépassé les 6 000 points cette année ... et dans sa carrière. La présence d'invités d'honneur telles qu'Odile AHOUANWANOU (BEN), Ellen SPRUNGER (SUI) et surtout Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR), 4ème performeuse mondiale de l'année (6 691 points) et pensionnaire du club de Montpellier, pouvait porter Laura ARTEIL dans sa quête des minimas qualificatifs pour les mondiaux de Londres (6 200 points).

 

 

100 mètres haies (1/7) : Odile AHOUANWANOU (BEN) en pole position et Laura ARTEIL limite la casse malgré un vent capricieux.

 

Odile AHOUANWANOU (BEN) a pris la tête de l'heptathlon en réalisant lors de la 2ème série un temps de 13"65 à trois dixièmes de son record personnel mais qui pouvait s'expliquer par le fort vent défavorable qui a accompagné les 2 séries (-3.8 et -3.3). Elle s'est imposée devant la britannique Katarina JOHNSON-THOMSON qui n'a pris aucun risque pour franchir la ligne d'arrivée en 13"90 (993 points) à plus de 6 dixièmes de son record personnel. La 3ème place est revenue à la suissesse Ellen SPRUNGER (13"35) qui a devancé de peu Laura ARTEIL (14"10) et Léa FLEURY (14"13). Cette dernière a réussit l'exploit de battre son record personnel malgré le fort vent défavorable. Laura ARTEIL qui a une nouvelle fois (après la coupe d'Europe par équipes à Tallinn il y a 2 semaines) dû composer avec un vent très défavorable a terminé à 11 centièmes de son record personnel et perdait de fait quelques points précieux dans l'optique des minimas qualificatifs pour les mondiaux de Londres (6 200 points).

 

Classement provisoire à l'issue de la 1ère épreuve : 

1. Odile AHOUANWANOU (BEN) 1 028 points

2. Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 993 points
3.  Ellen SPRUNGER (SUI)  966 points
4. Laura ARTEIL (FRA) 964 points
5. Lea FLEURY (FRA) 960 points

 

 

 

Saut en hauteur (2/7) : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) s'envole au général . Lise BARA première française 

 

Comme prévu Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR), qui co-détient avec Nafissatou THIAM (BEL) la meilleure performance de tous les temps à la hauteur dans un heptathlon avec un saut à 1,98 m réalisé cet été à Rio, a écrasé de toute sa classe le concours en franchissant une barre à 1,93 m (1 145 points) soit 15 cm de mieux que la béninoise Odile AHOUANWANOU qui en a profité pour écraser son record personnel de 6 cm ! 

Du côté de nos françaises, Celia PERRON a réalisé une superbe performance en battant également son record personnel de 6 cm grâce à un saut à 1,75 m (916 points) qui la faisait remonter de la 13ème à la 4ème place du classement général.

Lise BARA a de son côté franchi une barre à 1,72 m (879 points) à 3 cm de son record personnel ce qui la plaçait sur le podium provisoire et faisait d'elle la première française au classement général après 2 épreuves.

En réalisant 1,66 m (806 points) Laura ARTEIL s'est elle approchée à 1 cm de son record personnel et attendait impatiemment les épreuves suivantes pour faire respecter la hiérarchie nationale.

Contreperformance en revanche pour Lea FLEURY, sa principale concurrente pour le titre national, qui a dû s'arrêter à 1,57 cm (701 points) soit 10 cm de moins que son record personnel.

Déception également pour la suissesse Ellen SPRUNGER qui a dû se contenter d'un saut à 1,63 m (771 points) à 10 cm de son record personnel reculant ainsi à la 7ème place au classement général.

 

Classement provisoire à l'issue de la 2ème épreuve : 

1. Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 2 138 points

2. Odile AHOUANWANOU (BEN) 1 981 points

3. Lise BARA (FRA) 1 802 points
4. Célia PERRON (FRA) 1 775 points
5. Laura ARTEIL (FRA) 1 770 points

 

 

 

Lancer du poids (3/7) : Odile AHOUANWANOU (BEN) l'emporte. Laura ARTEIL et Lea FLEURY reprennent les commandes pour le titre national

 

C'est cette fois-ci sans trop de surprise qu'Odile AHOUANWANOU (BEN) a remporté l'épreuve du lancer du poids en réalisant 13,71 m (775 points) à son deuxième essai. Elle pouvait même être quelque peu déçue de sa prestation elle qui possède un record à 15,24 m.

Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) a lancé le poids à 12,10 m (668 points) c'est à dire à 1 mètre de son record personnel mais suffisamment loin pour garder la tête du classement général devant la béninoise.

Dans son sillage Ellen SPRUNGER (SUI) s'est bien repris en lançant le poids à 13,39 m (753 points) ce qui la faisait remonter à la 4ème place derrière Laura ARTEIL qui avec un lancer à 13,20 m (741 points) reprenait les commandes nationales devant sa compatriote Lea FLEURY auteure d'un lancer à 13,21 m (741 points). Lise BARA  et Celia PERRON ne pouvaient lutter avec des lancers à moins de 10 mètres et redescendaient logiquement au classement général.

 

Classement provisoire à l'issue de la 3ème épreuve : 

1.  Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 2 806 points

2.  Odile AHOUANWANOU (BEN) 2 756 points

3.  Laura ARTEIL (FRA) 2 511 points
4.  Ellen SPRUNGER (SUI) 2 490 points

5.  Lea FLEURY (FRA) 2 402 points

 

 

 

200 mètres (4/7) : Abandon de Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR). Laura ARTEIL confortablement installée avec plus de 200 points d'avance sur Lise BARA.

 

Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) a pris la décision d'arrêter son heptathlon ce que l'on pouvait craindre (pour le spectacle) mais ce qui au final pouvait sembler logique à l'instar d'un Kevin MAYER au décathlon qui ne participe qu'à une partie du décathlon des championnats de France pour travailler sa technique.

C'est donc Ellen SPRUNGER (SUI) qui a signé le meilleur temps avec un chrono en 24"16 (965 points) pour celle dont le record personnel se situe à 22"89 (!). Elle prenait ainsi la 2ème place au classement général derrière Odile AHOUANWANOU (BEN) qui a une nouvelle fois battu un de ses records personnels en réalisant un temps de 24"39 (en dépit d'un vent défavorable de 3m/seconde) ce qui lui rapportait 944 points et l'installait confortablement à la première place à 48 points des bases de son record national réalisé il y a un mois à Kladno (CZE).

Laura ARTEIL (FRA) a de son côté réalisé un temps de 25"26 (863 points) qui a défaut de l'avancer dans sa quête des minimas lui permettait de compter 202 points d'avance sur la deuxième française du classement général à l'issue de la première journée en la personne de Lise BARA auteure d'un chrono en 25"40 (850 points) sur le demi tour de piste.

La bataille pour le podium national n'était quant à elle par prête d'être terminée avec 9 filles en 200 points

 

 

Classement provisoire à l'issue de la première journée : 

 

1) Odile AHOUANWANOU (BEN) 3 700 points

2) Ellen SPRUNGER (SUI) 3 455 points

3) Laura ARTEIL (FRA) 3 374 points

4) Lise BARA (FRA) 3 172 points

5) Lea FLEURY (FRA) 3 139 points

6) Celia PERRON (FRA) 3 083 points

7) Fiona ESPAGNET (FRA) 3 051 points

8) Cynthia LOUIS (FRA) 3 013 points

9) Anouk FORAFO (FRA) 3 007 points

10) Meriem SAHNOUNE (FRA) 3 003 points

11) Priscillia FONDS (FRA) 3 001 points

12) Camille LE JOLY (FRA) 2 975 points

13)  Mathilde CANET (FRA) 2 890 points

14) Agathe GUILLEMOT (FRA) 2 874 points

15) Justine DELECLUSE (FRA) 2 726 points

DNF)  Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR)

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Rechercher par Tags