Please reload

Posts Récents

Nafissatou THIAM (BEL) élue athlète féminine 2017 par l'IAAF !

November 24, 2017

 

 

Vitrine mondiale de l'heptathlon depuis bientôt 2 ans, Nafissatou THIAM (BEL) a été désignée ce soir à Monaco meilleure athlète féminine de l'année par l'IAAF lors de la traditionnelle cérémonie des récompenses de fin d'année.

Ce titre honorifique est amplement mérité au regard de la fabuleuse saison 2017 de la belge qui l'a vu remporter le prestigieux meeting de Götzis avec 7 013 points ainsi qu'un premier sacre mondial à l'heptathlon cet été à Londres offrant à la même occasion un premier titre mondial à la Belgique en athlétisme ( hommes et femmes confondus).

 

Nafissatou THIAM était devenue cette année la troisième femme de l'histoire à franchir la barre mythique des 7 000 points à l'heptathlon après Jackie JOYNER-KERSEE (USA) en 1986 et Carolina KLUFT (SWE) en 2007. Gageons qu'au delà de sa popularité mondiale, cet exploit retentissant pour les fins connaisseurs de l'athlétisme a influé sur le vote final.

Pour rappel, le vote du conseil de l'IAAF comptait pour moitié pour le vote final tandis que ceux de la "famille IAAF" et du public comptaient pour 25 % chacun.

Nafissatou THIAM succède ainsi à la fondeuse Alma AYANA (ETH) qui de par son absence à Monaco semblait indiquer que cette récompense ne lui serait pas décernée une deuxième fois d'affilée ce qui n'est d'ailleurs plus arrivé depuis Ie doublé de la perchiste Yelena ISINBAYEVA (RUS) lauréate en 2004 et 2005 de cette prestigieuse distinction. 

Ekaterini STEFANIDI (GRE), autre finaliste malheureuse malgré une saison parfaite à la perche et une récompense obtenue le 14 octobre dernier faisant d'elle la meilleure athlète européenne de l'année, méritait probablement tout autant cet honneur que la belge. On peut imaginer que si la perchiste grecque avait franchi la barre mythique des 5 mètres cet été le vote aurait tourné légitiment en sa faveur.

 

Il est à noter que la légende de l'heptathlon, Jackie JOYNER KERSEE (USA), avait également reçu cette distinction en 1994  moins pour son année honorable à l'heptathlon que pour ses 7,49 m réussis à la longueur qui font toujours d'elle la deuxième meilleure performeuse mondiale de l'histoire dans cette discipline.

Il serait donc normal de considérer Nafissatou THIAM comme étant la première heptathlète stricto sensu à recevoir cette distinction créée en 1988.

L'année dernière Nafissatou THIAM avait été élue "étoile montante de l'année" par l'IAAF suite à son titre aux Jeux Olympiques de Rio. Elle est depuis ce soir une étoile au firmament de l'athlétisme mondial.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives