Please reload

Posts Récents

GÖTZIS 2019 : K. JOHNSON-THOMPSON (GBR) intraitable avec 6 813 points, nouveau record personnel !

May 26, 2019

 

 

A l'aube de la seconde journée, Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) menait largement les débats devant les américaines Kendell WILLIAMS et Erica BOUGARD mais devait se méfier de l'épreuve de la longueur dans laquelle elle a par le passé connu des déboires. 

Le temps semblait être clément pour cette journée du dimanche, de quoi relancer la quête aux Minimas qualificatifs pour les mondiaux (6 300 points) pour une dizaine d'heptathlètes.

 

 

Saut en longueur (5/7) : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) s'envole vers la victoire !

 

 

Katarina JOHNSON-THOMPSON assommait définitivement ses concurrentes en validant sans forcer au 2ème essai un saut à 6,68 m (-0.2) c'est à dire une marque identique à celle réalisé lors de son record personnel l'été dernier lors des championnats d'Europe de Berlin (GER). En empochant ainsi 1 066 points, la britannique comptait désormais une avance confortable de 281 points sur sa dauphine Kendell WILLIAMS (USA) qui, malgré un record personnel à 6,69 m, ne déméritait pas à la longueur avec un saut à 6,36 m (-0.7) soit un gain de 962 points.

A l'inverse, Erica BOUGARD (USA) décevait une nouvelle fois en devant se contenter d'un saut à 6,15 m (+0.2) soit seulement 896 point, bien loin encore une fois de sa meilleure performance (6,62m).

La bonne opération était réalisée par Xénia KRIZSAN (HUN) qui en s'approchant à 2 cm de son record personnel avec une marque à 6,24 m (+0.5) pouvait envisager le podium final au regard de ses records personnels au javelot et surtout sur 800 mètres, discipline dans laquelle elle excelle.

Sophie WEISSENBERG (GER) faisait également bonne impression puisqu'avec un saut à 6,38 m (vent nul) elle occupait désormais, à la surprise générale, la 4ème place du classement général devant des cadors de la discipline tels que Carolin SCHÄFER (GER) et Laura IKAUNIECE (LAT) dont les performances ne décollaient pas avec des sauts respectifs à 6,09 m (877 points) et 6,20 m (912 points). Cette dernière pouvait néanmoins compter sur un finish tonitruant puisque, rappelons-le, la lettone détient toujours le 2ème meilleur total sur une seconde journée dans  l'histoire de l'heptathlon derrière la légende Jackie JOYNER-KERSEE (USA), un exploit qu'elle avait réalisé il y a deux ans ici-même.

Malgré un saut correct à 6,31 m (+1.0 m/s) , Adriana RODRIGUEZ (CUB) ne capitalisait pas assez de point sur cette épreuve, elle qui avait affolé les compteurs  début mars à la Havane en réalisant un saut à 7,02 m (+4.0 m/s). La suite de cet heptathlon risquait d'être compliquée pour la cubaine généralement très peu l'aise dans les deux dernières épreuves.

Côté français, Esther TURPIN ne validait malheureusement aucun essai et abandonnait de fait tout espoir de bien figurer au classement général final.

 

 

 

 

Classement à l'issue de la 5ème épreuve (5/7):

 

1. Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 5 100 points

2. Kendell WILLIAMS (USA) 4 819 points

3. Erica BOUGARD (USA) 4 705 points

4. Sophie WEISSENBERG (GER) 4 678 points

5. Xénia KRIZSAN (HUN) 4 665 points

6. Carolin SCHÄFER (GER) 4 642 points

7. Adriana RODRIGUEZ (CUB) 4 640 points

8. Laura IKAUNIECE (LAT) 4 622 points

9. Nadine BROERSEN (NED) 4 613 points

10. Annie KUNZ (USA) 4 599 points

 

 

 

 

Lancer du javelot (6/7) : La remontada de Laura IKAUNIECE (LAT) 

 

Laura IKAUNIECE (LAT), qui avait disputé son dernier heptathlon à Götzis il y a deux ans avant de se blesser aux mondiaux de Londres, s'est rappelée à notre bon souvenir en effectuant une remontée spectaculaire au classement général passant de la 8ème place à la 2ème place grâce à un lancer à 54,13 m (940 points). La lettone devançait dorénavant Kendell WILLIAMS (USA) auteure d'un lancer correct à 42,92 m (723 points). 

Mais aujourd'hui la patronne était bel et bien Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) qui, grâce aux conseils prodigués en bord de piste par son entraineur Bertrand VALCIN (qui entraine également le recordman du monde du décathlon Kevin MAYER), battait son record personnel en expédiant son javelot à 42,92 m (723 points). Cette performance lui laissait espérer un score final tout près des 6 800 points, un exploit en ce début de saison au regard des conditions climatiques.

En faisant retomber son javelot à 51,07 m (881 points), Carolin SCHÄFER reprenait quant à elle quelques couleurs dans cet heptathlon et figurait désormais à la 4ème place du classement général.

De son côté la grosse côte de ce week-end, Xénia KRIZSAN (HUN), assurait l'essentiel avec un lancer à 49,28 m (846 points) avant d'entamer le 800 mètres qui pouvait largement lui permettre de figurer sur le podium final.

De son côté, Erica BOUGARD (USA) ne s'en sortait toujours pas et devait se contenter d'un lancer à 40,55 m (678 points) voyant ainsi le podium s'envoler.

A noter de façon plus anecdotique la victoire dans cette épreuve de la suissesse Géraldine RUCKSTUHL dont le record personnel culmine à 58,31 m mais qui avec un premier essai validé à "seulement" 54,80 m (953 points) passait probablement à côté d'une place de finaliste (top 8) à l'issue de cet heptathlon. 

 

 

 

 

 

Classement à l'issue de la 6ème épreuve (6/7):

 

1. Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 5 823 points

2. Laura IKAUNIECE (LAT) 5 562 points

3. Kendell WILLIAMS (USA) 5 542 points

4. Carolin SCHÄFER (GER) 5 523 points

5. Xénia KRIZSAN (HUN) 5 511 points

6. Sophie WEISSENBERG (GER) 5 429 points

7. Nadine BROERSEN (NED) 5 428 points

8. Erica BOUGARD (USA) 5 383 points

9. Carmen OOSTERWEGEL (NED) 5 329 points

10. Géraldine RUCKSTUHL (SUI) 5 302 points

 

 

 

 

800 mètres (7/7) : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) va chercher les 6 800 points avec autorité

 

La 3ème et dernière série du 800 mètres comprenant les 9 meilleures athlètes avant la dernière épreuve a donné lieu à une belle bataille pour la course au podium avec comme lièvre de luxe Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) partie seule sur des bases très élevées dans le but avoué de dépasser la barre des 6 800 points. Et ce fut chose faite puisqu'en franchissant la ligne d'arrivée en deuxième position avec un temps de 2'08"28 (990 points), la britannique remportait pour la deuxième fois de sa carrière (après 2014) le mythique heptathlon de Götzis avec un total de 6 813 points constituant bien entendu une meilleure performance mondiale de l'année mais surtout un record personnel battu de 54 points ! Cette performance faisait également de Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) la 18ème meilleure performeuse de tous les temps à seulement 76 points du Top 10 (Eunice BARBER 6889 points). 

Le niveau affiché durant tout ce week-end par la britannique, très sereine et concentrée, nous promettait une bataille extraordinaire pour le titre mondial dans 4 mois à Doha (QAT)

Le podium était complété par Laura IKAUNIECE (LAT) et Xénia KRIZSAN (HUN) qui comme prévu faisaient jouer leur qualité de demi-fondeuse pour prendre les 2ème et 3ème places de la compétition avec respectivement 6 476 points et 6 469 points (record personnel). 

En dépit d'une victoire dans cette dernière série et d'un nouveau record personnel en 2'08"24 (991 points), Erica BOUGARD (USA) restait à quai avec une 5ème place décevante (6 374 points) au général, bien loin de sa performance de l'an dernier (3ème en 6 725 points).

Avec un temps très proche de son record personnel en 2'14"25 (903 points), Carolin SCHÄFER (GER) conservait quant à elle sa 4ème place au classement général. L'allemande un ton en dessous depuis 2 ans assurait néanmoins sa qualification pour les mondiaux de Doha (QAT) en espérant beaucoup mieux d'ici là.

Six filles (dont Kendell WILLIAMS) obtenaient ainsi leur qualification directe pour les championnats du monde contrairement à Nadine BROERSEN (NED) qui pour son retour à la compétition et à l'issue de son 800 mètres échouait en larmes à seulement 3 petits points des Minimas qualificatifs. Néanmoins sa performance pourrait s'avérer suffisante pour être de la fête à Doha ... c'est ce qu'on lui souhaite.

 

 

 

 

 

 

Classement final :

 

1. Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR)  6 813 points  WL PB

2. Laura IKAUNIECE (LAT)                             6 476 points

3. Xénia KRIZSAN (HUN)                              6 469 points  PB

4. Carolin SCHÄFER (GER)                           6 426 points 

5. Kendell WILLIAMS (USA)                         6 412 points

6. Erica BOUGARD (USA)                             6 374 points

7. Nadine BROERSEN (NED)                        6 297 points

8. Sophie WEISSENBERG (GER)                  6 293 points  PB

9. Carmen OOSTERWEGEL (NED)               6 247 points

10. Géraldine RUCKSTUHL (SUI)                  6 197 points

11. Adrianna SULEK (POL)                            6 104 points  PB

12. Annie KUNZ (USA)                                   6 098 points  PB

13. Daryna SLOBODA (UKR)                         6 094 points

14. Hanne MAUDENS (BEL)                          6 082 points

15. Sarah LAGGER (AUT)                               6 042 points

16. Georgia ELLENWOOD (CAN)                  6 026 points
17. Adriana RODRIGUEZ (CUB)                    6 004 points
18. Chari HAWKINS (USA)                             5 972 points

19. Yekaterina VORONINA (KAZ)                  5 933 points

20. Annie KALIN (SUI)                                    5 918 points
21. Allison HALVERSON (USA)                      5 902 points

22. Maria VICENTE (ESP)                               5 900 points

23. Caroline AGNOU (SUI)                             5 852 points
24. Carmen RAMOS (ESP)                             5 196 points
25. Esther TURPIN (FRA)                               5 098 points
26. Lindsay SCHWARTZ (USA)                      4 947 points

DNF. Grit SADEIKO (EST)

DNF. Marthe KOALA (BUR)
DNF. Celeste MUCCI (AUS) 

DNF. Mareike ARNDT (GER)

DNF. Katerina CACHOVA (CZE)
DNF. Anna MAIWALD (GER)
DNF. Niki OUDENAARDEN (CAN)

DNF. Niamh EMERSON (GBR)
 

 

Les résultats détaillés ici !

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Rechercher par Tags