Please reload

Posts Récents

DOHA 2019 : Un duel épique pour le titre mondial ?

September 27, 2019

 

Une fois n'est pas coutume l'heptathlon et le décathlon des championnats du monde d'athlétisme qui se tiennent à Doha (QAT) se dérouleront le même jour c'est à dire les mercredi 2 et jeudi 3 octobre.

Ceci s'explique notamment par le fait qu'aucune session matinale n'a été prévue pour les 10 jours de compétition en raison des températures extrêmement élevées attendues en matinée (35° C dès 8 heures du matin). Le calendrier s'en trouvant reserré a de facto obligé l'IAAF à faire preuve d'originalité dans la programmation de certaines épreuves.

Ainsi, seulement 5 heures sépareront la première de la quatrième épreuve (contre 9 heures à Londres en 2017 et 11 heures à Pékin en 2015 ainsi qu'à Moscou en 2013 ). Cet heptathlon sera donc un vrai défi physique pour nos combinardes.

De plus, les sessions concernant les épreuves combinées débuteront à 16h35 (heure locale) dans un stade climatisé à 25°C ce qui pourrait augmenter les risques de blessures pour les athlètes qui s'échaufferont sur une piste (extérieure au stade) avec une température proche des 40°C.

Dans ces conditions on comprend mieux les forfaits de Laura IKAUNIECE (LAT) et Carolin SCHÄFER (GER) toutes deux légèrement blessées et qui ont décidé de ne pas tenter le diable 10 mois avant les jeux olympiques de Tokyo (JAP).

 

 

 

Cette année deux batailles auront lieu, celle pour la médaille d'or et celle pour la médaille de ... bronze.

En effet, Nafissatou THIAM (BEL) et Katarina JOHNSON-THOMSON (GBR) semblent toutes deux bien au-dessus du lot depuis le début de saison et il y a fort à parier que cet heptathlon sera rythmé par leur duel comme ce fut le cas lors des championnats d'Europe de Berlin (GER) l'an dernier.

En effet, Nafissatou THIAM (BEL) a beau être la championne olympique (2016), du monde (2017) et d'Europe (2018) en titre, celle-ci devra faire face à une Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) enfin arrivée à maturité dans cette discipline. Et pour preuve la britannique a battu, dans des conditions météorologiques fraiches,  son record personnel en mai à Götzis (AUT) en totalisant 6 813 points  soit seulement 6 points de moins que la meilleure performance mondiale de l'année réalisée par Nafissatou THIAM (BEL) durant le Décastar de Talence (FRA) qui s'est disputé fin juin.

La belge s'était alors blessée au coude lors de l'épreuve du lancer du javelot sur laquelle elle a d'ailleurs butté par deux fois (à Götzis en 2018 et Talence en 2019) alors qu'elle était en passe de battre le record d'Europe de Carolina KLUFT (SWE), mais qui lui a toujours réussi lors des grands championnats.

Nafissatou THIAM (BEL) et Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) ont par la suite brillé à l'occasion du concours du saut en longueur qui s'est déroulé mi-août lors du meeting de la Diamond league de Birmingham (GBR) en réalisant des sauts respectifs spectaculaires à 6,86 m (record de Belgique) et 6,85 m ! Nafissatou THIAM (BEL) s'est même permise de remporter l'épreuve en battant la spécialiste serbe Ivana SPANOVIC (6,85 m), médaillée dans tous les grands championnats depuis 2013 ... rien que ça !

Bien que le potentiel absolu de la belge (7 222 points) soit plus élevé que celui de la britannique (6 996 points), Katarina JOHNSON-THOMPSON montre depuis son titre européen en salle cet hiver une sérénité et une régularité qu'on ne lui connaissait que trop peu. Faut-il y voir un effet Bertrand VALCIN (également entraineur de Kévin MAYER, recordman du monde du décathlon) ? Oui, à n'en pas douter.

Les épreuves de la hauteur et de la longueur seront l'occasion pour les deux athlètes de marquer de gros points et probablement de prendre l'avantage l'une sur l'autre.

 

 

 

 

Parmi les prétendantes au podium, et plus précisément à la médaille de bronze, on retrouvera Erica BOUGARD (USA), Kendell WILLIAMS (USA), Xénia KRIZSAN (HUN), Verena PREINER (AUT) et Ivona DADIC (AUT).

Les américaines ont brillé lors des championnats nationaux qui se sont déroulés fin juillet en réalisant les 3ème et 5ème performances de l'année avec des totaux respectifs s'élevant à 6 663 points et 6 610 points. 

Elles auront à coeur de faire oublier leurs mondiaux catastrophiques de Londres (GBR) il y a 2 ans durant lesquels Kendell WILLIAMS (USA) avait pris une médiocre 12ème place tandis qu'Erica BOUGARD (USA) avait sombré à la 18ème place. Les américaines semblent bien plus solides cette année et seront donc très attendues dès le 100m haies, première épreuve de l'heptathlon dans laquelle elles ont pris l'habitude de briller.

De son côté, Xénia KRIZSAN (HUN) a passé un cap cette année en améliorant le record de Hongrie à Talence (FRA) avec une 2ème place obtenue derrière la star Nafissatou THIAM (BEL) grâce à un total de 6 619 points. La hongroise qui devrait stagner durant son heptathlon vers la 5ème-6ème place pourra comme à son habitude faire jouer son finish dévastateur (javelot - 800 mètres) pour signer pourquoi pas un premier podium international .

Les autrichiennes seront également à surveiller et notamment Verena PREINER (AUT) qui n'en finit plus d'améliorer son record personnel chaque année (2016 : 6 050 points , 2017: 6 232 points, 2018 : 6 337 points) allant même jusqu'à battre le record national de sa compatriote Ivona DADIC (AUT) lors du meeting de Ratingen (GER) avec un score de 6 591 points.

Côté français Solène NDAMA, cadette de la compétition du haut de ses 21 ans et qui n'avait pas réalisé les minimas qualificatifs (6 300 points) pour seulement 10 points, a répondu présente à l'invitation de l'IAAF et tentera pour ses premiers grands championnats en extérieur à l'heptathlon de décrocher une place de finaliste (TOP 8) qui pourrait se jouer autour des 6 350 points.

 

 

 

 

 

Programme de l'heptathlon (heure française)

 

100 m haies : 02/10/19 à 16h05

Saut en hauteur : 02/10/19 à 17h15

Lancer du poids : 02/10/19 à 19h30

200 mètres : 02/10/19 à 20h50

Saut en longueur : 03/10/19 à 17h15

Lancer du javelot : 03/10/19 à 19h10

800 mètres : 03/10/19 à 23h05

 

 

Historique des mondiaux

 

(cliquez sur un des liens ci-dessous pour visionner les résultats des éditions précédentes) :

 

Londres 2017 🇬🇧

Pékin 2015 🇨🇳

Moscou 2013 🇷🇺

Daegu 2011 🇰🇷

Berlin 2009 🇩🇪

Osaka 2007 🇯🇵

Helsinki 2005 🇫🇮

Paris 2003 🇫🇷

Edmonton 2001 🇨🇦

Séville 1999 🇪🇸

Athènes 1997 🇬🇷

Göteborg 1995 🇸🇪

Stuttgart 1993 🇩🇪

Tokyo 1991 🇯🇵

Rome 1987 🇮🇹

Helsinki 1983 🇫🇮

 

 

TOP 10 aux mondiaux par épreuve 

 

 

100m haies : 

 

1- Eunice BARBER (FRA) 12"78 (Edmonton 2001)         

2- Nadine VISSER (NED) 12"81 (Pékin 2015)

3- Svetla DIMITROVA (BLR) 12"85 (Stuttgart 1993)

4- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 12"89 (Stuttgart 1993)

5- Jessica ENNIS-HILL (GBR) 12"91 (Pékin 2015)

6- Hyleas FOUNTAIN (USA) 12"93 (Daegu 2011)

7- Svetlana BURAGA (BLR) 12"95 (Stuttgart 1993)

8- Brianne THEISEN-EATON (CAN) 12"98 (Pékin 2015)

9- Jessica ZELINKA (CAN) 13"01 (Daegu 2011)

10- Lilianna NASTASE (ROU) 13"02 (Tokyo 1991)

10- Kendell WILLIAMS (USA) 13"02 (Londres 2017)

 

 

Saut en hauteur :

 

1- Carolina KLÜFT (SWE) 1,95 m (Osaka 2007)

1- Nafissatou THIAM (BEL) 1,95 m (Londres 2017)

1- Yorgelis RODRIGUEZ (CUB) 1,95 m (Londres 2017)

4- Eunice BARBER (FRA) 1,93 m (Séville 1999)

5- Judy LIVERMORE (GBR) 1,92 m (Helsinki 1983)

5- Lyudmyla BLONSKA (UKR) 1,92 m (Osaka 2007)

5- Jessica ENNIS-HILL (GBR) 1,92 m (Berlin 2009)

8- Sabine BRAUN (GER) 1,91 m (Tokyo 1991)

9- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 1,91 m (Tokyo 1991)

10- Tatyana GORDEYEVA (RUS) 1,90 m (Athènes 1997)

 

 

Lancer du poids :

 

1- Austra SKUJYTE (LTU) 17,03 m (Osaka 2007)

2- Natallia SAZANOVICH (BLR) 16,81 m (Paris 2003)

3- Nataliya DOBRYNSKA (UKR) 16,31 m (Osaka 2007)

4- Jane FREDERICK (USA) 16,30 m (Rome 1987)

5- Denise LEWIS (GBR) 16,12 m (Séville 1999)

6- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 16,00 m (Rome 1987)

7- Ghada SHOUAA (SYR) 15,76 m (Séville 1999)

8- Valentina DIMITROVA (BUL) 15,67 m (Helsinki 1983)

9- Larisa NIKITINA (RUS) 15,66 m (Rome 1987)

10- Julia MÄCHTIG (GER) 15,48 m (Moscou 2013)

 

 

200 mètres :

 

1- Dafne SCHIPPERS (NED) 22"84 (Moscou 2013)

2- Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 22"89 (Londres 2017)

3- Shelia BURRELL (USA) 22"92 (Edmonton 2001)

4- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 22"95 (Pékin 2015)

5- Carolina KLUFT (SWE) 22"98 (Paris 2003)

6- Svetla DIMITROVA (BUL) 23"10 (Stuttgart 1993)

7- Jessica ENNIS-HILL (GBR) 23"15 (Osaka 2017)

8- Ramona NEUBERT (GDR) 23"27 (Helsinki 1983)

9- Ellen SPRUNGER (SUI) 23"39 (Moscou 2013)

10- Kelly SOTHERTON (GBR) 23"40 (Osaka 2007)

 

 

Saut en longueur :

 

1- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 7,14 m (Rome 1987)

2- Lyudmyla BLONSKA (UKR) 6,88 m ( Osaka 2007)

3- Carolina KLÜFT (SWE) 6,87 m (Helsinki 2005)

4- Eunice BARBER (FRA) 6,86 m (Séville 1999)

5- Svetlana MOSKALETS (RUS) 6,70 m ( Göteborg 1995)

6- Sabine JOHN (GDR) 6,68 m ( Helsinki 1983)

6- Kelly SOTHERTHON (GBR) 6,68 m (Osaka 2007) 

8- Ramona NEUBERT (GDR) 6,67 m ( Helsinki 1983)

8- Sabine BRAUN (GER) 6,67 m (Tokyo 1991)

8- Marie COLLONVILLE (FRA) 6,67 m ( Osaka 2007)

8- Claudia RATH (GER) 6,67 m (Moscou 2013)

 

 

Lancer du javelot :

 

1- Anouk VETTER (NED) 58,41 m (Londres 2017)

2- Margaret SIMPSON (GHA) 56,36 m ( Helsinki 2005)

3- Sofia YFANTIDOU (GRE) 56,19 m (Pékin 2015)

4- Antoinette NANA DJIMOU IDA (FRA) 55,79 m (Daegu 2011)

5- Ghada SHOUAA (SYR) 54,82 m (Sévile 1999)

6- Lilli SCHWARZKOPF (GER) 54,44 m (Osaka 2007)

7- Nafissatou THIAM (BEL) 53,93 m (Londres 2017)

8- Laura IKAUNIECE-ADMIDINA (LAT) 53,67 m (Pékin 2015)

9- Nadine BROERSEN (NED) 53,52 m (Pékin 2005)

10 - Linda ZUBLIN (SUI) 53,01 m (Berlin 2009)

 

 

800 mètres : 

 

1- Nadine DEBOIS (FRA) 2'05"17 (Rome 1987)

2- Karolina TYMINSKA (POL) 2'05"21 (Daegu 2011)

3- Irina BELOVA (RUS) 2'05"23 (Tokyo 1991)

4- Anke VATER (GDR) 2'05"64 (Helsinki 1983)

5- Claudia RATH (GER) 2'06"43 (Moscou 2013)

6- Sabine EVERTS (FRG) 2'06"80 (Helsinki 1983)

7- Karatina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 2'07"64 (Moscou 2013)

8- Jessica ENNIS-HILL (GBR) 2'07"81 (Daegu 2011)

9- Kelly SOTHERTON (GBR) 2'07"96 (Helsinki 2005)

10- Gertrud BACHER (FRA) 2'08"09 (Séville 1999)

 

 

 

TOP 10 heptathlon aux mondiaux (par athlète)

 

1- Jackie JOYNER-KERSEE (USA) 7 128 points (Rome 1987)

2- Carolina KLUFT (SWE) 7 032 points (Osaka 2007)
3- Eunice BARBER (FRA) 6 861 points (Séville 1999)
4- Sabine BRAUN (GER) 6 797 points (Stuttgart 1993)

5- Nafissatou THIAM (BEL) 6 784 points (Londres 2017)
6- Jessica ENNIS-HILL (GBR) 6 751 points ( Daegu 2011)
7- Denise LEWIS (GBR) 6 724 points (Séville 1999)
8- Ramona NEUBERT (GDR) 6 714 points (Helsinki 1983)
9- Carolin SCHÄFER (GER)  6 696 points (Londres 2017)
10- Yelena PROKHOROVA (RUS) 6 694 points (Edmonton 2001)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Rechercher par Tags