EURO INDOOR Toruń 2021 : Nafissatou THIAM (BEL) pour le titre et bien plus encore ?




Nafissatou THIAM (BEL) fera son grand retour dans les épreuves combinées en salle qu'elle n'a plus disputées depuis son titre européen à Belgrade (SRB) en 2017.

En l'absence de Katarina JOHNSON-THOMPSON (actuelle championne d'Europe en salle et championne du monde l'heptathlon), blessée au tendon d'Achille il y a un mois, la voie semble toute tracée pour la belge qui peut viser haut et même très haut lors de ces championnats d'Europe en salle que la Pologne accueille pour la première fois.

La belge a en effet grandement progressé à la longueur depuis sa dernière apparition en 2017 sur un pentathlon et peut donc légitimement viser le record du monde de Nataliya DOBRYNSKA (UKR) qui culmine à 5 013 points depuis maintenant 9 ans.

Le podium devrait quant à lui se jouer entre Ivona DADIC (AUT), Noor VIDTS (BEL) et Xénia KRIZSÁN (HUN) et possiblement Holly MILLS (GBR) grosse côte de ce pentathlon à l'instar de sa compatriote Niamh EMERSON qui avait décroché il y a deux ans à la surprise générale la médaille d'argent à Glasgow (SCO).




I ) Les forces en présence



1. Nafissatou THIAM (BEL) ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

La belge a effectué il y a un mois une rentrée honorable sur le 60 m haies (8"39) suivie la semaine suivante d'une performance moyenne à la hauteur (1,86 m). La détentrice du record national de la longueur en salle (6,79 m) déclare néanmoins être totalement prête pour viser un second titre européen en indoor.

Si Nafissatou THIAM réalise des performances proches de son meilleur niveau (telles que par exemple : 8"35 - 1,96 m - 15,20 m - 6,65 m - 2'18"00 = 5 015 points) elle pourrait même viser le record du monde de la discipline.

Tous les yeux seront donc rivés sur l'état de forme de la championne olympique qui défendra son titre cet été à Tokyo (JPN).





2. Ivona DADIC (AUT) ⭐️⭐️⭐️⭐️



Malgré une rentrée en deçà de ses performances habituelles (8"53 - 1,74 m - 6,08 m - 14,56 m), Ivona DADIC reste une des grandes favorites pour le podium final. La vice-championne d'Europe 2017 et du monde en salle 2018 aura à coeur de retrouver un podium qu'elle avait troqué contre une médaille en chocolat (4ème place) il y a deux ans à Glasgow (SCO). Son abandon précoce lors des mondiaux de Doha (QAT) en 2019 appartient au passé comme l'a prouvé l'autrichienne qui a réalisé l'an dernier la meilleure performance mondiale à l'heptathlon (6 419 point) dans des conditions difficiles.




3. Noor VIDTS (BEL) ⭐️⭐️⭐️



La belge, qui détient la meilleure performance mondiale de l'année réalisée lors de sa victoire au meeting X-ATHLETICS (4 665 points), est en pleine progression depuis deux ans. Il faut dire que le pentathlon est une épreuve taillée sur mesure pour elle puisqu'elle n'y présente aucun point faible particulier. En l'absence de Katarina JOHNSON-THOMPSON, elle aura donc une grosse carte jouer pour un premier podium en grands championnats qui parait plus incertain à l'heptathlon en raison de ses faiblesses au lancer du javelot.





4. Holly MILLS (GBR) ⭐️⭐️⭐️




La jeune anglaise de 20 ans constitue la grosse cote de ces championnats d'Europe pour les bookmakers.

Bien plus que ses 4 557 points réalisés il y a deux semaines, c'est son potentiel qui se situe à 6 700 - 6 750 points qui pourrait lui permettre de remporter une médaille. Elle pourra s'inspirer si besoin de sa compatriote Niamh EMERSON qui avait décroché à la surprise générale la médaille d'argent des championnats en écrasant son record personnel de 187 points à Glasgow (SCO) il y a deux ans.





5. Xénia KRIZSAN (HUN) ⭐️⭐️⭐️



La hongroise , plus à son aise sur l'heptathlon (dont elle est détient le record national avec 6 619 points) que sur le pentathlon, essayera de décrocher sa première médaille en grands championnats chez les seniors.

L'expérience et la régularité de la hongroise qui a tout de même réalisé 4 593 points cette année lors des championnats nationaux pourrait jouer en sa faveur si la tension s'installe parmi les prétendantes aux podium.

En revanche, il semble peu probable qu'elle accroche à son tableau de chasse le record de Hongrie toujours détenu depuis les championnats d'Europe de Paris-Bercy (FRA) 1994 par Rita INANCI avec 4 775 points.





6. Rita NEMES (HUN) ⭐️⭐️⭐️



La "doyenne" de la compétition (31 ans) arrivée tardivement sur les épreuves combinées en 2018 est en progression constante. Malgré une deuxième place obtenue lors des championnats nationaux de Hongrie derrière Xénia KRIZSAN avec une performance de 4 532 points, le potentiel de Rita NEMES semble paradoxalement plus important que celui de sa compatriote. Celui-ci se situe approximativement à 4 700 points ce qui fait d'elle une des principales outsiders de la compétition pour ses premiers grands championnats.





7. Annik KALIN (SUI) ⭐️⭐️



La jeune suissesse de 20 ans a battu le record national du pentathlon il y a un mois avec un total de 4 507 points. Celui-ci devrait de nouveau tomber lors des championnats d'Europe en salle tant la nouvelle pépite des épreuves combinées suisse présente un potentiel élevé que l'on peu situer à 4 650 points. La suissesse qui aura de vraies chances de qualification pour les jeux olympiques de TOKYO à l'heptathlon peut viser un TOP 5 grâce notamment à ses qualités sur le 60 m haies (8"14) et à la longueur (6,47 m).





8. Nadine BROERSEN (NED) ⭐️⭐️



La championne du monde en salle 2014 de Sopot (HUN) avec 4 830 points devra se rapprocher de son niveau qui fut le sien à la hauteur (1,93 m) si elle veut prétendre à un podium lors de ces championnats d'Europe en salle. Son début de saison (4 514 points) ne plaide pas totalement en sa faveur face à la jeunesse montante. La hollandaise en délicatesse sur les deux dernières épreuves cette année (6,02 m - 2'20"86) devra donc absolument lancer son pentathlon sur des bases élevées si elle veut renouer avec le podium des grands championnats.




9. Maria VICENTE (ESP) ⭐️⭐️



Future stare mondiale des épreuves combinées, la recordwoman du monde cadette du pentathlon en 2018 (4 371 points) a amélioré son record national il y a deux semaines (4 501 points) en faisant notamment une bonne impression à la longueur (6,42m), discipline dans laquelle son record se situe à 6,55 m. Son potentiel se situe actuellement à 4 600 points ce qui semble trop juste pour décrocher une médaille. Mais à seulement 19 ans, Maria VICENTE semble avoir une marge de progression importante, de quoi lui permettre de viser un TOP 5 après sa 9ème place acquise à Glasgow (SCO) il y a deux ans.




10.Adriana SULEK (POL) ⭐️



Médaillée de bronze lors des championnats d'Europe Juniors à l'heptathlon en 2018, la jeune polonaise de 21 ans est encore en phase d'apprentissage. Malgré un record prometteur à l'heptathlon (6 171 points en 2019), Adriana SULEK ne devrait pas réaliser de miracle à domicile (sans public) et pourra viser au mieux un TOP 8 synonyme de place de finaliste à condition de faire le "poids" à la hauteur (record personnel à 1,83 m).





11. Célia PERRON (FRA) ⭐️


Repêchée de toute dernière minute en raison du forfait de la norvégienne Henriette JAEGER (cas contact covid), la toute nouvelle championne de France disputera à 23 ans ses premiers grands championnats chez les seniors. Plus qu'une place, la française cherchera à acquérir de l'expérience dans l'optique de la saison estivale. Célia PERRON dont le record personnel s'élève à 4 434 points visera probablement la barre des 4 500 points qu'elle pourrait atteindre si elle arrive à se transcender à la longueur .






12. Paulina LIGARSKA (POL) ⭐️



Invitée par le pays hôte (malgré un règlement qui a priori ne le permettait pas en raison de la présence d'une autre polonaise), Paulina LIGARSKA qui a battu son record personnel lors du meeting X-ATHLETICS (4 405 points) aura bien du mal à se mêler à la bataille pour une place d'honneur. Malgré des qualités indéniables à la hauteur (1,80 m) et au lancer du poids (14,35 m), la polonaise aura bien du mal à accrocher le wagon des toutes meilleures sur 60 m haies (8"62) et à la longueur (6,07 m) surtout en l'absence du public local pour la soutenir.






II ) Le programme du pentathlon



- 60 m haies (1/5) : vendredi 4 mars à 10h00

Record des championnats d'Europe : Solène NDAMA (FRA) 8"09 (Glasgow 2019)

- Saut en hauteur (2/5) : vendredi 4 mars à 10h52

Record des championnats d'Europe : Nafissatou THIAM (BEL) 1,96 m (Belgrade 2017)

Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 1,96 m (Glasgow 2019)

- Lancer du poids (3/5) : vendredi 4 mars à 13h05

Record des championnats d'Europe : Austra SKUJYTE (LTU) 17,53 m (Paris 2011)

- Saut en longueur (4/5) : vendredi 4 mars à 19h00

Record des championnats d'Europe : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 6,89 m (Prague 2015)

- 800 mètres (5/5) : vendredi 4 mars à 21h48

Record des championnats d'Europe : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 2'09"13 (Glasgow 2019)




III) Le palmarès des championnats d'Europe en salle



Record des championnats : Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR) 5 000 points (Prague 2015)

Record d'Europe et du Monde : Natalya DOBRYNSKA (UKR) 5 013 points (Istanbul 2012)




Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags