Götzis 2021 : Xénia KRIZSAN (HUN) l'emporte avec 6 651 points !



Même en l'absence de Nafissatou THIAM (BEL) et Katarina JOHNSON-THOMPSON (GBR), têtes d'affiche de l'heptathlon,Le meeting de Gotzis (AUT), constituait le premier rendez-vous de référence à environ deux mois du début des Jeux Olympiques de Tokyo (JAP).

En effet, parmi les prétendantes à la victoire figuraient notamment Erica BOUGARD (USA), Xénia KRIZSAN (HUN), Kendell WILLIAMS (USA) et la revenante Anouk VETTER (NED), de retour de blessures.


Le 100m haies (1/7) était tout d'abord remporté par américaine Tallyah BROOKS en 12"93 (1 135 points) devant la burkinabé Marthe KOALA (13"08 soit 1 112 points) et la cubaine Adriana RODRIGUEZ (13"11 soit 1 108 points) ex-aequo avec Kendell WILLIAMS (USA), pourtant détentrice de la 2ème performance de tous les temps sur 100 m haies dans un heptathlon en 12"58, qui perdait de gros points dans cette épreuve. Erica BOUGARD (USA) décevait également en ne signant que le 5ème temps des cinq séries en 13"12 (1 106 points), un temps identique à sa compatriote Annie KUNZ qui signait un nouveau record personnel.

De son coté, Xénia KRIZSAN (HUN) réalisait de loin la meilleure opération en battant son record personnel en 13"31 (1 078 points).

Anouk VETTER (NED) rassurait quant à elle sur son état de forme, après avoir cumulé les pépins physiques, en échouant à seulement 6 centièmes de son record personnel en 13"35 (1 072 points).


Par la suite, l''épreuve du saut en hauteur (2/7) mettait déjà hors de course Tallyah BROOKS (USA) qui ne passait aucune barre et terminait ainsi prématurément son heptathlon.

La tête du classement général était immédiatement reprise par Adrianna SULEK (POL) qui l'emportait grâce à un saut à 1,86 m (1 054 points) devant la surprenante Maria HUNTINGTON (FIN) qui passait 1,83 m (1 016 points) tandis que Xénia KRIZSAN (HUN) sui faisaitt une fois de plus une très bonne opération en passant une barre à 1,80 m (978 points) tandis qu' Erica BOUGARD (USA) sombrait à 1,71 m (malgré un record personnel à 1,92 m !) et abandonnait au passage tout espoir de victoire finale. Anouk VETTER (NED) en général peu à l'aise à la hauteur assurait l'essentiel en franchissant 1,74 m (903 points) une hauteur dont Yorgelis RODRIGUEZ (CUB) devait se contenter malgré un record personnel à 1,95 m ...


Le lancer du poids (3/7) était dominé par Anouk VETTER (NED), reine des lancers, qui envoyait l'engin à 15,28 m (880 points) remontant de la 11ème à la 3ème place au classement général provisoire derrière Annie KUNZ (USA) qui en validant un essai à 15,22 (876 points) prenait contre toute attente les commandes de cet heptathlon avec 42 points sur Xénia KRIZSAN (HUN) qui améliorait au passage son record personnel grâce à un lancer à 14,47 m (825 points) et continuait ainsi tranquillement son heptathlon sur des bases élevées.

Après une épreuve de la hauteur complètement ratée Erica BOUGARD (USA) se retirait de cet heptathlon tandis que sa compatriote Kendell WILLIAMS se contentait d'un lancer à 12,99 m (727 points) qui la faisait rétrograder à la 9ème place au classement général à l'issue de la 3ème épreuve.


A l'issue du 200 mètres (4/7), dernière épreuve de la dernière journée, brillament remporté par Henriette JAEGER (NOR) en 23"28 (1 051 points), le classement général était toujours dominé par Annie KUNZ (USA) avec 3 897 points qui devançait désormais Anouk VETTER (NED) de 27 points. Cette dernière battait son record personnel (23"70) vieux de 5 ans en 23"65 (1 015 points) et se permettait le luxe de devancer de 39 points la désormais favorite Xénia KRIZSAN (HUN) qui battait son 3ème record personnel de la journée en bouclant son demi-tour de piste en 24"32 (950 points). Kendell WILLIAMS (USA) revenait quant à elle dans la bataille pour le podium avec un chrono en 23"72 (1 008 points) tout comme Marthe KOALA (BUR) et ses 23"74 (1 006 points) qui la propulsaient de la 8ème à la 4ème place du classement général provisoire.





L'épreuve du saut en longueur (5/7) donnait l'occasion à Marthe KOALA (BUR) de frapper un grand coup en battant son record national grâce à un magnifique saut à 6,64 m (1 053 points), une performance qui la plaçait en tête du classement général devant Xénia KRIZSAN (HUN) qui battait de nouveau un de ses records personnels avec un essai validé à 6,41 m (978 points) et Adriana RODRIGUEZ (CUB) auteure de la même performance que la Burkinabé.

Kendell WILLIAMS (USA), qui tout comme la cubaine a déjà sauté plus de 7 mètres en carrière, réalisait également une très bonne opération en sautant à 6,53 m (1 017 points) puisqu'elle ne comptait plus que 5 points de retard sur le podium.

La leader de l'heptathlon devait, à l'instar d'Erica BOUGARD (USA), abandonner son heptathlon après 3 essais mordus.

De leur coté en sautant respectivement à 6,23 m (921 points) et 6,53 m (1 017 points), Anouk VETTER ((NED) et Maria HUNTINGTON (FIN), qui figuraient désormais aux 5ème et 6ème places du classement général, pouvaient encore espérer jouer le podium final.


Le lancer du javelot (6/7) plaçait Anouk VETTER (NED) en tête du classement général puisqu' avec un jet à 54,77 m (953 points), elle devançait désormais de 36 points Xénia KRIZSAN (HUN) auteure d'un très bon jet à 52,02 m (899 points) et Marthe KOALA (BUR), en retrait avec 43,52 m, de 144 points.

Adriana RODRIGUEZ (CUB) payait cash ses faiblesses au javelot puisqu'en faisant retomber l'engin à seulement 35,73 m, elle rétrogradait de la 3ème à la 10ème place au classement général, perdant toute chance de podium final.

Kendell WILLIAMS (USA) limitait quant à elle la casse en validant un essai à 44,11 m (746 points) et pouvait encore espérer accrocher la 3ème place en profitant des faiblesses de Marthe KOALA (BUR) sur 800 mètres.


Le 800 mètres (7/7) consacrait finalement Xénia KRIZSAN (HUN) qui dans la dernière des 3 séries laissait Anouk VETTER (NED) à près de 10 secondes d'elle soit un gain de 151 points sur la hollandaise et Marthe KOALA (BUR) à plus de 22 secondes ! Cette dernière dégringolait du 3ème au 10ème rang du classement général laissant sa place à Kendell WIILLIAMS (USA) qui s'en sortait un peu mieux avec 2'18"56 (843 points) synonyme de 3ème place avec 6 383 points, prenant ainsi un ascendant psychologique sur ses concurrentes des trials américains dans la course aux JO (les 3 premières seront qualifiés à condition d'avoir réussi les minimas qualificatifs).

Xénia KRIZSAN battait ainsi son record national de 32 points avec un total de 6 651 points, meilleure performance de l'année devant les 6 536 points d'Anouk VETTER (NED) qui après 3 ans d'absence retrouvait son meilleur niveau avec 6 536 points à tout juste 100 points de son meilleure heptathlon réussi lors des mondiaux de Londres (2017).



Classement final (TOP 10) :



Le classement détaillé ici












Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags