G. ELLENWOOD (CAN) s'impose sur le fil à RATINGEN avec 6 314 points !




Après Lana (ITA), Gotzis (AUT) et Arona (ESP) c'était au tour de Ratingen (GER) d'accueillir en Europe les heptathlètes désireuses de réaliser les minimas qualificatifs pour les JO de Tokyo (JAP).

Parmi les favorites à la victoire figuraient les autrichiennes Verena MAYR (ex-PREINER) et Ivona DADIC.


Pourtant les choses tournaient courtes pour Ivona DADIC, qui en délicatesse avec un genou, abandonnait avant la première journée après avoir réalisé des performances loin de ses standards de l'an dernier sur les trois premières épreuves (13"94 - 1,73 m - 13,95 m), tandis que sa compatriote Verena MAYR, détentrice du record d'Autriche (6 591 points) réalisé ici même il y a deux ans, ne figurait qu'à la 9ème place à l'issue de la première journée avec 3 669 points (13"55 - 1,76 m - 13,82 m - 24"68).

La première journée avait en revanche bien réussie à Odile AHOUANWANOU (BEN) qui, contre toute attente, prenait les commandes de la compétition avec 3 830 points, après avoir notamment battu ses records personnels sur le 100m haies (13"25) et au lancer du poids (15,79 m) compensant ainsi ses faiblesses à la hauteur (1,73 m ) et sur le 200 mètres (24"45).

La béninoise devançait alors la finlandaise Maria HUNTINGTON (forte d'un record à 6 339 points) qui en remportant les 100m haies (13"16) et la hauteur (1,82 m ) pouvaient espérer accrocher un podium final voire mieux.

La canadienne Georgia ELLENWOOD, plus à l'aise lors de la seconde journée, pointait quant à elle à la 7ème place au classement général (3 626 points) et pouvait quant à elle espérer raccrocher le wagon pour le podium final.


A l'issue du saut en longueur, première épreuve de la seconde journée, Maria HUNTINGTON (FIN) se rapprochait à seulement 17 points d'Odile AHOUANWANOU (BEN) au classement général en réussissant un saut à 6,39 m (972 points) contre 6,07 m (871 points) pour sa poursuivante tandis que Georgia ELLENWOOD (CAN) gagnait deux places grâce à un saut à 6,20 m (912 points).

L'épreuve du javelot était cependant fatale à la finlandaise qui avec un lancer à seulement 40,57 m (678 points) se faisait distancer par Odile AHOUANWANOU (BEN) et la surprenante Gerogia ELLENWOOD (CAN) auteures respectives de jets à 48,02 m (822 points) et 48,57 m (832 points).

La béninoise conservait une avance confortable de 153 points sur la canadienne, soit l'équivalent de 13 secondes d'avance sur 800 mètres .... et pourtant cette dernière réalisait l'impensable en remportant la dernière épreuve avec un nouveau record à la clé (2'11"45 contre 2'12"22) soit ... 14 secondes (!) de mieux qu'Odile AHOUANWANOU (BEN) qui terminait son double tour de piste à l'agonie en dernière position avec tout de même un nouveau record national en poche (6 274 points) et la meilleure performance africaine de l'année devant les 6 250 points de Marthe KOALA (BUR) réalisés à Gotzis (AUT).

La canadienne remportait donc avec brio le meeting de Ratingen (GER) avec un total de 6 314 points (record personnel battu de 141 points), une performance majorée par le rang atteint lors de cette compétition majeure dans l'optique de la qualification pour les JO de Tokyo (JAP)... un sacré casse tête en perspective !



Classement final (TOP 6 ) :



Plus de détails ici

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags