Tyra GITTENS (TTO) défie les lois de la gravité dans un heptathlon historique !



Tyra GITTENS (TTO), qui s'était révélée cet hiver en signant la 3ème performance mondiale de l'année au pentathlon dernière les belges Nafissatou THIAM et Noord VIDTS, a donné des vertiges à tous les amateurs de statistiques en réalisant le meilleur total de l'histoire sur les sauts (hauteur et longueur) dans un même heptathlon lors d'une réunion universitaire aux Etats-Unis ... rien que ça !


La trinidadienne avait pourtant mal commencé son heptathlon en ne signant que le 4ème temps du 100m haies en 13"47 (+3.0) soit 1 055 points, assez loin de son record personnel (13"21). Mais remontée comme une pendule, elle pulvérisait son record à la hauteur de 5cm en franchissant une barre à 1,95 m (1 171 points) soit la 6ème performance de tous les temps dans un heptathlon à égalité notamment avec des stars telles que Jessica ENNIS-HILL (GBR) et Carolina KLUFT (SWE).

Après un lancer du poids décevant (11,96 m soit un gain 658 points contre 13,88 m cet hiver), Tyra GITTENS (TTO) écrasait son record sur 200 m dans un temps de 23"'43 (vent nul) qui lui rapportait 1 036 points et la faisait virer largement en tête à l'issue de la première journée avec un total de 3 920 points devant Anna HALL (USA), pourtant partie sur des bases intéressantes (3 724 points).

C'est alors que, devant des adversaires médusées, Tyra GITTENS (TTO) s'envolait à 6,96 m (+2.0) à la longueur c'est à dire la 5ème meilleure performance mondiale de l'année dans la discipline (!), la 4ème meilleure performance de tous les temps dans un heptathlon (!!) qui lui permettait surtout de signer la meilleure performance de l'histoire dans les sauts combinés (hauteur/longueur) dans un même heptathlon (!!!).

En effet, avec des performances à 1,95 m / 6,96 m (2 330 points) , Tyra GITTENS (TTO) dépassait à la fois la légende de l'heptathlon, Jackie JOYNER-KERSEE (USA) qui avait réalisé à Rome (ITA) en 1987 un combiné à 1,90 m / 7,14 m (2 326 points) ainsi que Nafissatou THIAM (BEL) et ses 2,02 m / 6,67 m (2 326 points) réalisés à Gotzis (AUT) en 2019 ... excusez du peu !




Passée l'euphorie de cet événement historique dans un heptathlon, Tyra GITTENS (TTO) réatterrissait de façon brutale sur terre avec des performances faibles au javelot (40,18 m soit 671 points) et surtout sur 800 mètres (2'31"97 soit 668 points), qui la maintenaient contre toute attente à seulement deux misérables petits points des minimas olympiques très élevés (6 420 points) mais qui lui permettaient en réalité de décrocher de officieusement son billet pour Tokyo (JAP).

Avec un total de 6 418 points (record national), la trinidadienne terminait à 109 points de l'indétronable record universitaire de Diane GUTHRIE (JAM) réalisé en 1995 mais s'emparait tout de même de la meilleure performance mondiale de l'année détenue jusqu'alors par la colombienne Evelis AGUILAR (6 346 points).

Tyra GITTENS (TTN) devenait surtout aux yeux de tous une outsider pour le podium olympique tant ses limites semblaient inconnues ...



Résultats (SEC OUTDOOR TRACK&FIELD CHAMPIONSHIPS) :







Mots-clés :

Posts Récents
Archives