US Olympics Trials : Annie KUNZ pulvérise son record avec 6 703 points !



Les trials US qui viennent de se clôturer à Eugene constituent toujours une compétition de premier rang avec des performances généralement très élevées car elle permet tout simplement de sélectionner les trois athlètes qui représenteront les Etats-Unis ... aux Jeux olympiques de Tokyo (JAP) cette année.

La règle est claire : Il faut, à condition d'avoir réussi les minimas olympiques (6 420 points), terminer à l'une des trois premières places pour faire partie de la prestigieuse sélection américaine. Aucune exception, ni aucun passe droit n'est accordé à quelqu'athlète qui soit, ce qui rend la compétition spectaculaire et parfois dramatique. Pour exemple, Dan O'Brien, légende du décathlon n'avait pas obtenu sa place aux JO de Barcelone en 1992 après un 0 à la perche et alors même qu'il était de loin le grand favori pour le titre olympique. Un mois plus tard, il battait le record du monde de Daley THOMPSON à Talence (FRA) et devenait 4 ans plus tard champion olympique aux JO d'Atlanta. Ce qu'il faut en retenir ? Que les sélections américaines sont impitoyables.


Cette année, les grandes favorites pour le voyage au Japon étaient Erica BOUGARD (6 663 points) et Kendell WILLIAMS (6 610 point).

La 3ème place sembait être réservée à des athlètes dans l'incapacité d'effectuer les minimas qualificatifs (6 420 points) telles que Ashtin ZAMZOW-MALHER ( 6 291 points), Taliyah BROOKS ( 6 252 points), Chari HAWKINS (6 230 points), Anna HALL ( 6 200 points), Riley COOKS (6 160 points) ou bien encore Annie KUNZ (6 153 points) à moins que ...


Le 100m haies (1/7), spécialité éminemment américaine, voyait 5 filles passer sous les 13 secondes !

Taliyah BROOKS qui avait porté ici-même son record personnel il y a une semaine à 12"61 (!) sur l'épreuve individuelle signait le meilleur temps des engagées en 12"85 (1 147 points) devant la surprenante Michelle ATHERLEY et ses 12"91 (1 138 points) qui battait son record personnel de 6 centièmes, imitée par Annie KUNZ qui avec un temps en 12"95 (1 132 points) retranchait 17 centièmes à sa meilleure performance. De son coté, Erica BOUGARD assurait l'essentiel en 12"92 (1 136 points) tandis que Kendell WILLIAMS décevait légèrement en franchissant la ligne en dernière position de la première et meilleure série en 12"95 alors que son record s'élève à un stratosphérique 12"58 réussi il y a deux ans aux mondiaux de Doha (QAT).

Grosse déception en revanche pour Anna HALL qui passait à la trappe dès cette première épreuve.





Le saut en hauteur (2/7) permettait à Erica BOUGARD de prendre la tête du classement général provisoire, grâce à un saut à 1,87 m (1 067 points), à Taliyah BROOKS qui franchissait 1,84 m (1 029 points), nouveau record personnel.

Kendell WILLIAMS réalisait une très bonne opération en s'approchant à 1 cm de son record personnel de 2012 (1,85m) et pointait désormais à la 3ème place du classement général devant Chari HAWKINS, qui égalait son record personnel à 1,84 m.

Annie KUNZ battait quant à elle son deuxième record personnel de la journée en passant 1,81 m (991 points). De son côté, Michelle ATHERLEY ne parvenait pas à s'élever au delà de 1,72 m (879 poins) malgré un record personnel à 1,81 m.

C'est cette fois-ci Riley COOKS qui abandonnait tout espoir de Jeux Olympiques avec un seul essai (et échec) à 1,54 m.


Le lancer du poids (3/7) donnait l'occasion à Annie KUNZ de créer la sensation en propulsant le poids à 15,73 m (910 points) à son deuxième essai ce qui lui permettait de prendre contre toute attente la tête du classement général !

Et pour cause, ces devancières Erica BOUGARD (12,38 m) , Taliyah BROOKS (12,60 m, record personnel) et Kendell WILLIAMS (13,12 m) perdaient environ 200 points rien que sur cette épreuve sur la nouvelle leader de cet heptathlon.

Chari HAWKINS en profitait même pour s'emparer de la deuxième place grâce un lancer à 13,85m (784 points).


Annie KUNZ confirmait son excellent début de compétition grâce à un nouveau record personnel (23"71 contre 24"06 auparavant) sur le 200 mètres (4/7), ce qui lui permettait d'engranger 1 009 points mais surtout d'occuper la tête du classement général avec 4 042 points à l'issue de la première journée, devenant ainsi la 13ème athlète tout temps détenant le plus grand total de points à l'issue de la première journée de l'heptathlon ! La première étant toujours, depuis les trials de 1988, la légende Jackie JOYNER-KERSEE ( 12"71 - 1,93 m - 15,65 m - 22"30 => 4 367 points !).

Taliyah BROOKS remportait cette 4ème épreuve en 23"10 (1 069 points) avec un vent très favorable (+2.8 m/s) qui lui permettait d'améliorer son meilleur chrono sur la distance (23"45) sans que celui puisse constituer un nouveau record personnel (vent supérieur à +2.0 m/s). Cette première journée quasi-parfaite lui permettait néanmoins de comptabiliser 3 946 points, de prendre la 2ème place du classement général et de prétendre, tout comme Annie KUNZ, à des minimas olympiques qui semblaient a priori innateignable.

Erica BOUGARD (23"56 soit 1 023 points ) et Kendell WILLIAMS (proche de son record perosnnel en 23"51 soit 1 028 points) gardaient quant à elles le contact avec respectivement 3 924 points et 3 912 points et pouvaient surtout compter sur une bien meilleure 2ème journée qu'Annie KUNZ et Taliyah BROOKS.





Le saut en longueur (5/7) profitait sans surprise à Kendell WILLIAMS qui s'envolait à 6,73 m (elle avait sauté à 7 m début avril) grâce à un vent légèrmeent favorable (+2.2 m/s) et marquait ainsi 1 069 précieux points lui permettant de comptabiliser 5 006 points ... soit 43 points de retard sur l'incroyable Annie KUNZ qui effectuait une excellente opération en écrasant son record personnel (6,31 m) grâce à un deuxième essai à 6,50 m (1 007 points). Aussi fou que cela pouvait paraitre, cette dernière était en très bonne position pour a minima se qualifier pour les JO et également remporter le titre national !

En effet, Erica BOUGARD ne reprenait strictement aucun point à Annie KUNZ en sautant à la meme distance que cette dernière.

Malgré un bon saut à 6,36 m, Taliyah BROOKS (détentrice d'un record personnel à 6,78 m) perdait probablement toute chance de figurer sur le podium final avec désormais 11 points de retard sur Erica BOUGARD beaucoup plus son aise sur les deux dernières épreuves. Pire elle faisant un malaise à cause de la chaleur et devait stopper net son heptathlon.

Chari HAWKINS avait quant à elle déjà abandonné tout espoir avec un saut à seulement 5,95 m (834 points).



Annie KUNZ n'en finissait plus d'impressionner en battant une nouvelle fois un de ses records personnels, cette fois-ci au lancer du javelot (6/7), qu'elle faisait retomber à 45,06 m (765 points) à son premier et seul essai cumulant ainsi avant la dernière épreuve 5 814 points, une performance bien au-delà de son tableau de marche vers les minimas olympiques.

Mais c'est cette fois-ci Kendell WILLIAMS qui réalisait la meilleure opération en envoyant le javelot à 47,41 m (810 points) à son dernier essai puisqu'elle prenait tout simplement la tête de cet heptathlon avec 2 petits points d'avance sur Annie KUNZ, les deux filles présentant des records quasi-similaires sur 800 mètres (2'15"31 contre 2'14"90 pour cette dernière).

Erica BOUGARD qui battait également son record personnel avec un lancer à 46,75 m (797 points) restait également positionnée dans la lutte pour le titre national malgré 100 points de retard sur Kendell WILLIAMS c'est à dire l'équivalent de 7 secondes sur 800 mètres ce qui constituait l'écart exact entre les records des deux femmes sur le double tour de piste.

La lutte finale pour le titre restait donc totalement indécise entre les 3 athlètes !





La seconde série du 800 mètres (7/7) était remportée par Michelle ATHERLEY en 2'08"86 (981 points) qui battait de 252 points son record à l'heptathlon avec un total de 6 352 points. Erica BOUGARD terminait 2ème en 2'10"93 (951 points) et réalisait un total de 6 667 points ce qui s'avérait insuffisant pour s'emparer du titre national qui se jouait entre Annie KUNZ et Kendell WILLIAMS. Cette dernière partie sur les mêmes allures que sa compatriote était finalement distancée dans la dernière ligne droite et franchissait la ligne en 2'16"85 (867 points) derrière Annie KUNZ et ses 2'15"24 (889 points).

Au final, Annie KUNZ battait son record personnel de 550 points (!) en signant un total de 6 703 points et devenait la 28ème performeuse de l'histoire derrière une certaine Erica BOUGARD (6 725 points à Gotzis en 2018).

Kendell WILLIAMS, 2ème de cet heptathlon avec 6 683 points battait quant à elle son record personnel de 73 points.

Un week-end complètement fou qui voyait 3 athlètes dépasser les 6 667 points (les trois meilleures performances de l'année) ... de quoi mettre en garde Naffisatou THIAM et Katarina JOHNSON-THOMPSON à moins d'un mois des JO !


Classement final (TOP 8) :













Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags